bandeau déroulant


mardi 22 juillet 2014

Un temps maussade mais des poissons à l'énergie débordante!

 Les orages de ces dernières semaines et surtout les eaux froides avaient calmé des ardeurs presque indécentes de nos chères farios. Pourtant depuis l'éclosion de mouches de mai à la mi-juin qu'on s'amusait bien à la mouche, aux leurres, ou au toc.....Après ce coup de froid, on sentait que ces petites chéries étaient comme des bombes à retardement qui n'attendaient qu'un sursaut d’orgueil de l'astre solaire pour se déchaîner à nouveau sur nos lignes et pour maltraiter du carbone..... Depuis le milieu de semaine dernière les voilà de retour et les promesses ne sont pas restées 
veines. 
Elles sont là et bien là, nos belles des ruisseaux! Prêtes à en découdre et à châtier violemment tout ce que le courant présente à portée de gueule. Que ce soit de la plume, de la viande ou du plastoc! Surtout, si les pitchounes on mis les premières le nez dehors après ce coup de froid imposé, papa et maman n'ont pas tardé à imiter leur progéniture. Ainsi ces temps-ci les poissons entre 30 et 40 sont au rendez-vous et ce petit repos forcé les a mis en appétit et surtout sacrément sur les nerfs! Un pêcheur averti en vaut deux!!!!!
Nous voilà partis, petite dérive aux poissons nageurs dans les veines les plus puissantes, légère animation et PAN une truite rageuse fusille sur place le leurre. Elle lutte et prend le courant ce n'est pas un monstre mais quelle défense au plein cœur de son élément, aidée par la force des flots, la petite canne n'en mène pas large..... Tout ce que l'on aime!!!!! Surtout ce week-end vous n'étiez pas remis de ces émotions fantastiques que BIM!!!!! Une autre lutteuse venait à son tour tester la résistance de vos nœuds et
ZZZZZZZZZZZ en prenant les courants, même le frein n'en revient pas de devoir chanter si souvent sur des adversaires certes honorables, mais pas encore les seigneurs de la rivière. 
Pour les gourmands qui aiment à "rentabiliser" les déplacements dans la nature, outre les plaisirs halieutiques habituels du Pays Gentiane, la nature est en ce moment généreuse.  Le soleil enfin retrouvé et l’humidité ambiante vous permettront de vous adonner à un autre plaisir nature en transition entre deux zones de pêche, ou tout simplement en laissant traîner vos yeux sur les berges en lancé (oui certains hôtes des bois sont à ce point peu discrets). Les champignons ont en effet fait leur apparition sur le territoire. Il y a bien sûr des girolles en quantité comme tous les 
étés un minimum humides, mais chose rare pour un mois de juillet des cèpes ont eux aussi profité de la fraîcheur pour montrer le bout de leurs chapeaux. Ainsi au bord de l'eau en quelques minutes voilà de quoi donner un petit parfum forestier à vos plats de vacances.. Pour les plus observateurs croyez bien que quelques minutes de recherche vous permettront à coup sûr de faire une récolte largement honorable. Je sens déjà des omelettes aux saveurs inoubliables sortir de la poêle experte du pêcheur revenu d'une sortie en sous bois!

Pour les amoureux de pêche à la mouche, les éclosions se succèdent sur la rivière, et hors influence des orages, les poissons gardent bien le nez proche de la surface. Le coup du soir n'est pas aussi marqué que les années classiques mais nos petites chéries sont en échange bien plus régulières et actives sur la journée. Privilégiez de petites mouches dans les heures chaudes, petits éphémères ou sedges sur du 16 font, par exemple, merveilles. Pour la dernière heure, si la pêche vous a comblée dans la journée n'hésitez pas à changer de stratégie. Les mouches de mai sont encore bien présentes sporadiquement. Mon conseil : au 
coup du soir n'hésitez pas à mettre une grosse imitation jaune pour pêcher les plus gros gobages, voire à pêcher l'eau sur des coups où une belle prise est pressentie......Quelle truite de ce nom résisterait à une belle bouchée cela même si elle n'a pas encore percé la surface et trahi sa présence.

Voilà il ne me reste plus qu'à vous souhaiter d'avoir la chance dans les prochaines semaines de venir pêcher sur notre beau territoire, les belles truites sont de sorties, avec cerise sur le gâteau quelques champignons pour le repas du soir. Alors à bientôt en Pays Gentiane.

Une dernière info : amis pêcheurs à la mouche et ma foi, pêcheurs de tout horizon, le site Gobages.com, bien connu de ceux qui aiment à manier la soie, a publié un petit reportage sur la démarche pêche de l'Office de Tourisme. N'hésitez pas à aller y jeter un petit coup d’œil! Surtout un grand merci à Patrick qui est venu découvrir notre belle zone de pêche et qui a réalisé ce petit film.

http://www.gobages.com/peche-mouche/peche-en-pays-gentiane-5475.html

2 commentaires:

  1. Je trouve que tu fais des progrés pour la prise de photos !!!

    RépondreSupprimer